SPN Vernon Basket

Curtis : un jeune licencié au pôle espoir !

Curtis BONDA ELOKO, 13 ans, formé au SPN Vernon Basketball a été sélectionné pour intégrer le pôle espoir de Rouen. Par ailleurs Curtis intègre le club du SPO Rouen en catégorie U15.

Ce jeune joueur a bénéficié de la formation vernonnaise depuis 2015. La politique sportive menée par le club étant de mettre les coachs les plus diplômés sur les petites catégories afin que les jeunes puissent bénéficier d’un encadrement de qualité.

Curtis a aussi profité cette année 2018-19 du choix du club d’inscrire 4 catégories jeunes les U13-15-17-20 en championnat régional contre une seule équipe inscrite en 2017-18. Ces confrontations au niveau régional ont permis à Curtis de progresser.

Le choix de la politique sportive étant très claire, « pour progresser il faut se confronter au niveau régional » dixit le directeur technique.

Le club a aussi fait le choix cette année de donner la possibilité à ses catégories de s’entraîner sur des créneaux non-surchargé en privilégiant le qualitatif au quantitatif.

Curtis a su profiter de l’expérience de son coach, Tommy BARON (formé par Jean-Philippe TAILLEMAN) qui a passé ses diplômes au club tout en jouant pour l’équipe 1 du SPN Vernon de 2015 à 2019.

Curtis est le troisième joueur dans l’histoire du club a entré dans un pôle espoir, anciennement CERHN (centre d’entraînement régional de haut niveau).

Le club du SPN Basket est fier de voir la progression effectuée par Curtis et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa jeune carrière.

 

Jean-Philippe TAILLEMAN (Directeur technique) : « Etant moi-même un pur produit de la formation fédéral, CERHN, puis INSEP je souhaite que ce bel exemple suscite des envies chez nos jeunes licenciés et pas seulement chez les garçons mais aussi chez les filles… ».

Article Démocrate : "Une fin de saison attendue pour mettre les choses à plat et repartir du bon pied"

Une fin de saison attendue pour mettre les choses à plat et repartir du bon pied

Vernon recevait Fécamp samedi dernier pour la 21ème journée de Nationale 3. Les visiteurs qui se battaient pour le maintien ont montré toutes leurs qualités physiques et aux shoots dans ce match gagné haut la main.

Au 1er quart-temps, Vernon se laisse surprendre par l'adresse à mi-distance des intérieurs Fécampois avant de réagir par des tirs à 3points. Les visiteurs prennent une avance de 5points. Pour remobiliser la défense, un temps-mort est demandé par le coach vernonnais. Tactique payante puisque les Vernonnais reviennent à égalité à quelques secondes de la fin du quart-temps. Une perte de concentration défensive sur une remise en jeu va leur coûter deux points (17-19).

Au 2ème quart-temps, les deux équipes n'arrivent pas à se départager : le score est de 25 à 25 à la moitié du temps. Malheureusement pour les Vernonnais, c'est à ce moment que l'adresse va leur faire défaut. En effet, ils ne marqueront que deux points alors que leurs adversaires creuseront l'écart avec 14 points d'avance à la mi-temps (27-41) !

Au 3ème quart-temps, le passage à vide continue pour Vernon qui ne marque pas un seul point pendant 6 minutes ! Yanis DAUPHIN, le pivot vernonnais, profite d'un trou dans la défense pour inscrire un lay-up. De l'autre côté du parquet, Gilbert GYAMFI nous a encore gratifié d'un joli contre sur la planche mais ça ne suffira pas à remonter au score (40-57).

Au dernier quart-temps, comme depuis quelques matchs, le coach vernonnais Jean-Philippe TAILLEMAN décide de lancer des jeunes du club comme Youssouf NIAKATE. Un choix qui s'avère payant pour la formation du club mais la différence physique et d'expérience sur les terrains de Nationale 3 se fait ressentir. Du côté Fécampois, les tireurs extérieurs enchaînent les paniers à 3points pour le plus grand désespoir du public vernonnais. Malgré trois paniers à 3points de Dimitri GUYARD qui réduiront l'écart, le score reste sans appel (57-87).

Prochain match à domicile le samedi 13 avril au gymnase de Gamilly contre le Basket Club de Ardres.

Legetøj og BørnetøjTurtle