SPN Vernon Basket

Article SPN Vernon - Montville-Houppeville Basket Ball

 

Championnat Pré - National de Normandie

S.P.N.Vernon- Montville-Houppeville Basket Ball : 78-75 (après prolongation)

Un air de championnat de France, dans un Gamilly trop petit !

Vraiment trop petit le gymnase de Gamilly en ce samedi soir ! Tout le basket de l’Eure s’était donné rendez-vous à Vernon. La présence des présidents des différents Comités et du Président de la Ligue attestait de l’importance de l’événement. Plus de 500 spectateurs encerclaient le terrain pour assister à ce match décisif pour la montée en Nationale 3. Porté par le speaker de l'ALM Evreux, venu pour l’occasion, le public n’a cessé de soutenir le S.P.N au cri répété de « défense, défense » ou « ici c’est Vernon ».

Le basket solidaire du secours populaire :

L’entrée du gymnase était gratuite mais les spectateurs devaient remettre un colis alimentaire au stand du Secours Populaire Il n’est pas venu pour rien. Plus de 100 kilos de denrées alimentaires ont été recueillies. Avant même le début du match, la Solidarité était le premier vainqueur. Le spectacle pouvait donc commencer.

Une rencontre qui s’engage mal :

Première mauvaise nouvelle : Jean-Philippe Tailleman, blessé au cours du dernier entrainement, privera Vernon de son ex- professionnel. Au premier quart-temps, Vernon fait jeu égal de justesse. Les deux équipes adoptent une défense individuelle mais Vernon reste en dessous de son efficacité habituelle en attaque (17-18). Au second quart-temps, le S.P.N.se prend un véritable « trou d’air » et les nombreux changements n’y feront rien. Maladresse dans la transmission, finition aléatoire, défense trop souple, Vernon ne peut endiguer la volonté des joueurs de Montville-Houppeville Basket Ball plus agressifs et plus adroits. L’absence de Jean Philippe leur permet d’espérer réaliser un coup ! L’addition aurait même pu être plus salée sans la maladresse des banlieusards Rouennais aux lancers-francs. Le deuxième quart-temps se termine sur un score amer pour les Vernonnais (32-40)

De retour sur le parquet :

Grâce au speaker et bien que le score soit défavorable, le public va continuer néanmoins à soutenir bruyamment son équipe. Cela ne donnera pas le résultat escompté tout de suite mais Vernon va stabiliser l’écart. La fatigue et le stress vont augmenter les approximations des deux côtés comme en témoigne le pourcentage assez médiocre au lancer-franc (50%) des deux équipes. Le troisième quart-temps se termine toujours en faveur de Montville-Houppeville (53-60).

Fred Deparis siffle le départ du S.P.N.vers la victoire :

Dès la reprise du dernier quart-temps, Fred Deparis, par deux « drives spectaculaires », avec sa capacité à rester en l’air un peu plus longtemps que les autres redonne de l’espoir au public et à l’équipe. Vernon se raccroche au score en défendant plus dur ce qui entraîne deux 24’’ sifflées de suite pour les visiteurs redonnant ainsi la possession aux Vernonnais. C’est au tour de Montville-Houppeville de connaître un trou d’air en tentant des tirs « casse-croute désespéré ». Le S.P.N remonte inexorablement la pente face à un adversaire montrant des signes de fatigue. Dans une ambiance de folie, à 1min de la fin du match, le public debout voit enfin Vernon reprendre l’avantage (68-67). Mais Kenny rate son dernier lancer-franc synonyme de victoire et amène les équipes en prolongation. Dès les premières minutes de la prolongation, Kriss Fayol va tuer le suspense en alignant 2 tirs à mi-distance. Montville-Houppeville se montre incapable de riposter. Au buzzer, la foule en liesse, libérée du stress remplit le terrain durant plusieurs minutes. L’équipe visiteuse, K.O. debout, fair-play fait néanmoins une haie d’honneur à Vernon. Du spectacle, de la ferveur, du stress mais du respect. Le second gagnant de cette soirée, c’est le Basket !

 

Paul Duchemin M.V.P. du match :

Certes toute l’équipe a participé au succès réalisant chacun dans son domaine une belle performance tout au long de la rencontre mais c’est Paul Duchemin qui s’est montré le plus incisif en défense et le plus ambitieux en attaque. Il a été le principal artisan de la victoire dans les meilleurs moments comme dans les plus mauvais.

Maintenant, Vernon ne doit pas se déconcentrer :

Après ce succès majeur, il reste deux rencontres à effectuer, contre le 14ème à l’A.S.PTT Rouen et contre le 13ème à domicile Bosc-Roger. Un seul mot d’ordre : ne pas se croire déjà champion !!!

Statistique de l’équipe : Paul Duchemin 16ts, Emerik Ravier, Tommy Baron 11 pts, Kenny Dielundama 9 pts, Yohann Fayol, Kriss fayol 8 pts, Julien Diouf 7 pts, Bruno Estival, Fred Deparis 4 pts, Quentin Henry ; Jean Philipe Tailleman blessé. Adresse au lancer-franc 50%., 22 fautes, les scores des quart temps (17-18) (15-22) (21-20) (16-9) (9-6)

 

Autres résultats :

R3 - S.P.N.Vernon – E.S.V.E   : 87-73

Junior élite : A.L.Césaire Levillain - S.P.N.Vernon: 82-86

Le S.P.N Vernon U 13 (benjamin) est champion de l’EURE

Alain Estival

 

Legetøj og BørnetøjTurtle