SPN Vernon Basket

Article SPN Vernon - AS Bosc-Roger

 

Nationale 3 : du rêve à la réalité

S.P.N.Vernon - A.S.Bosc Roger: 97-60

 

Ça y est, c’est fait ! Le S.P.N.accède en Nationale 3

Après 26 matchs, 23 victoires et 3 défaites, une moyenne de 85 points marqués par match pour 67 encaissés, Vernon est devenu dimanche le dernier champion de Haute-Normandie puisque la saison prochaine la région sera unifiée. Pour clôturer cette saison, Vernon disputera le 20 mai prochain à Caen la finale de la Normandie unifiée face au Caen Basket Calvados 2, dernier champion de Basse Normandie. Ce fut une belle saison ! Une très belle saison!

Vernon tendu face à une équipe sans complexe

Les premières minutes, Vernon se montre fébrile dans l’incapacité de concrétiser sa supériorité. Bosc Roger décomplexé, se sachant relégué depuis quelques semaines, se montre incisif. Ils vont tenir 10’en tout et pour tout. Le premier quart-temps se termine donc par un score étriqué (18 -16). Le public se met à douter mais il va être rassuré rapidement lors du 2ème quart-temps. Le S.P.N. va se mettre à défendre, réduisant ses adversaires à des tirs à mi-distance, mais pour eux l’adresse n’est pas au rendez-vous. Trois minutes avant la fin du 2ème quart-temps, Jean-Philippe Tailleman décroche enfin une série de trois points qui casse le moral des visiteurs. Jean-Philippe signe et confirme au buzzer par un tir de la moitié du terrain qui atteint sa cible. Vernon a fait l’écart (43-28).

 

(Jean-Philippe exulte après son panier du milieu de terrain au buzzer) 

Un match à sens unique

De retour des vestiaires, les Vernonnais vont se libérer et produire un basket efficace et fluide. Bousculant leurs adversaires dans tous les domaines du jeu, le match va se transformer en une rencontre à sens unique. Tous les Vernonnais vont y participer à leur manière, comme Bruno Estival auteur de 3 contres qui soulèvent la clameur du public, ou comme le montre la répartition des points. Le S.P.N., qui débutera le dernier quart-temps avec une belle avance (79-43), le terminera en roue libre. Vernon était déjà dans sa tête en Nationale 3 et son adversaire du jour résigné.

Vernon se projette déjà dans la saison 2017/2018

Hier c’était l’Euphorie, demain il faudra revenir sur la terre ou plutôt sur le parquet. Après avoir subi le cérémonial de la douche tout habillé, le président Pascal Richard, a repris ses esprits. Une réunion du staff s’est déroulée cette semaine. Rien n’a filtré ! Mais il n’est pas difficile d’imaginer les pistes évoquées. Un second pivot rugueux à plus de deux mètres en provenance de la région parisienne, deux joueurs de champs, adroits et physiques, capables de renforcer la défense et enfin un redéploiement de l’encadrement. L’équipe des seniors masculins 2 fait partie de la réflexion d’autant qu’elle aura des arguments à faire valoir l’année prochaine compte tenu des résultats de cette saison.

                                                                                 (l'équipe numéro 1 de ce championnat de pré-national)

Statistique de L’équipe : Jean-Philipe Tailleman 20 pts, Emerik Ravier 15 pts, Yohann Fayol Tommy Baron 13 pts, Frédéric Deparis 11 pts, Kenny Dielundama, 8 pts, Kriss fayol 8 pts, Paul Duchemin 7 pts, Bruno Estival 2 pts, Quentin Henry, Julien Diouf blessé résultat collectif au lancer franc 58%, 17 fautes

Le mécénat pour soutenir une équipe de votre agglomération.

C’est une évidence, une équipe en Nationale 3 va demander des finances supplémentaires. Le S.P.N. communique : vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt en devenant mécène du SPN Basket. La réduction d'impôt est égale à 66 % des sommes versées, retenues dans la limite annuelle de 20 % du revenu imposable. 

Exemple :

 - Un particulier a un revenu imposable de 5 000 €. Il décide de verser 200 € à une association d'intérêt général active dans le domaine sportif. Au titre de 2016, il bénéficiera d'une réduction d'impôt de 66 %, soit 132 €. Le coût réel de son don sera de 68 €

Pour plus d'informations contactez le club à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou bien sur notre site en cliquant ici.

 

Autres résultats

La sénior 2 B.C. Pérriers/Andelle- S.P.N.Vernon : 68-94

La saison se termine par une belle victoire. En régionale 3, le S.P.N. n’a pu faire mieux que 3ème exeaquo avec Dieppe qui l’emporte néanmoins au goal avérage. Elle rate donc la montée de justesse et devra attendre les repêchages éventuels. En tout cas, elle aura fait preuve de courage et de pugnacité après une remontée fantastique dans la seconde moitié du championnat. On ne l’attendait pas là mais leur coach a fait des merveilles avec une équipe fluctuante, un gros esprit d’équipe et de l’abnégation envers l’équipe première.

La sénior 3 S.C.Bernay – S.P.N.Vernon : 55-64

Nous le savions déjà mais cette dernière journée l’a confirmé, la sénior 3 évoluera en Pré-régionale la saison prochaine en terminant second au championnat de départemental 2ème division.

Sénior féminine : B.C.Pays de Risle - S.P.N.Vernon : 54-69

Après avoir raté sa présence de justesse pour la qualification dans la poule à l’accession les filles terminent 5ème du championnat.

Alain Estival

 

 

Article SPN Vernon - Montville-Houppeville Basket Ball

 

Championnat Pré - National de Normandie

S.P.N.Vernon- Montville-Houppeville Basket Ball : 78-75 (après prolongation)

Un air de championnat de France, dans un Gamilly trop petit !

Vraiment trop petit le gymnase de Gamilly en ce samedi soir ! Tout le basket de l’Eure s’était donné rendez-vous à Vernon. La présence des présidents des différents Comités et du Président de la Ligue attestait de l’importance de l’événement. Plus de 500 spectateurs encerclaient le terrain pour assister à ce match décisif pour la montée en Nationale 3. Porté par le speaker de l'ALM Evreux, venu pour l’occasion, le public n’a cessé de soutenir le S.P.N au cri répété de « défense, défense » ou « ici c’est Vernon ».

Le basket solidaire du secours populaire :

L’entrée du gymnase était gratuite mais les spectateurs devaient remettre un colis alimentaire au stand du Secours Populaire Il n’est pas venu pour rien. Plus de 100 kilos de denrées alimentaires ont été recueillies. Avant même le début du match, la Solidarité était le premier vainqueur. Le spectacle pouvait donc commencer.

Une rencontre qui s’engage mal :

Première mauvaise nouvelle : Jean-Philippe Tailleman, blessé au cours du dernier entrainement, privera Vernon de son ex- professionnel. Au premier quart-temps, Vernon fait jeu égal de justesse. Les deux équipes adoptent une défense individuelle mais Vernon reste en dessous de son efficacité habituelle en attaque (17-18). Au second quart-temps, le S.P.N.se prend un véritable « trou d’air » et les nombreux changements n’y feront rien. Maladresse dans la transmission, finition aléatoire, défense trop souple, Vernon ne peut endiguer la volonté des joueurs de Montville-Houppeville Basket Ball plus agressifs et plus adroits. L’absence de Jean Philippe leur permet d’espérer réaliser un coup ! L’addition aurait même pu être plus salée sans la maladresse des banlieusards Rouennais aux lancers-francs. Le deuxième quart-temps se termine sur un score amer pour les Vernonnais (32-40)

De retour sur le parquet :

Grâce au speaker et bien que le score soit défavorable, le public va continuer néanmoins à soutenir bruyamment son équipe. Cela ne donnera pas le résultat escompté tout de suite mais Vernon va stabiliser l’écart. La fatigue et le stress vont augmenter les approximations des deux côtés comme en témoigne le pourcentage assez médiocre au lancer-franc (50%) des deux équipes. Le troisième quart-temps se termine toujours en faveur de Montville-Houppeville (53-60).

Fred Deparis siffle le départ du S.P.N.vers la victoire :

Dès la reprise du dernier quart-temps, Fred Deparis, par deux « drives spectaculaires », avec sa capacité à rester en l’air un peu plus longtemps que les autres redonne de l’espoir au public et à l’équipe. Vernon se raccroche au score en défendant plus dur ce qui entraîne deux 24’’ sifflées de suite pour les visiteurs redonnant ainsi la possession aux Vernonnais. C’est au tour de Montville-Houppeville de connaître un trou d’air en tentant des tirs « casse-croute désespéré ». Le S.P.N remonte inexorablement la pente face à un adversaire montrant des signes de fatigue. Dans une ambiance de folie, à 1min de la fin du match, le public debout voit enfin Vernon reprendre l’avantage (68-67). Mais Kenny rate son dernier lancer-franc synonyme de victoire et amène les équipes en prolongation. Dès les premières minutes de la prolongation, Kriss Fayol va tuer le suspense en alignant 2 tirs à mi-distance. Montville-Houppeville se montre incapable de riposter. Au buzzer, la foule en liesse, libérée du stress remplit le terrain durant plusieurs minutes. L’équipe visiteuse, K.O. debout, fair-play fait néanmoins une haie d’honneur à Vernon. Du spectacle, de la ferveur, du stress mais du respect. Le second gagnant de cette soirée, c’est le Basket !

 

Paul Duchemin M.V.P. du match :

Certes toute l’équipe a participé au succès réalisant chacun dans son domaine une belle performance tout au long de la rencontre mais c’est Paul Duchemin qui s’est montré le plus incisif en défense et le plus ambitieux en attaque. Il a été le principal artisan de la victoire dans les meilleurs moments comme dans les plus mauvais.

Maintenant, Vernon ne doit pas se déconcentrer :

Après ce succès majeur, il reste deux rencontres à effectuer, contre le 14ème à l’A.S.PTT Rouen et contre le 13ème à domicile Bosc-Roger. Un seul mot d’ordre : ne pas se croire déjà champion !!!

Statistique de l’équipe : Paul Duchemin 16ts, Emerik Ravier, Tommy Baron 11 pts, Kenny Dielundama 9 pts, Yohann Fayol, Kriss fayol 8 pts, Julien Diouf 7 pts, Bruno Estival, Fred Deparis 4 pts, Quentin Henry ; Jean Philipe Tailleman blessé. Adresse au lancer-franc 50%., 22 fautes, les scores des quart temps (17-18) (15-22) (21-20) (16-9) (9-6)

 

Autres résultats :

R3 - S.P.N.Vernon – E.S.V.E   : 87-73

Junior élite : A.L.Césaire Levillain - S.P.N.Vernon: 82-86

Le S.P.N Vernon U 13 (benjamin) est champion de l’EURE

Alain Estival

 

Legetøj og BørnetøjTurtle