SPN Vernon Basket

Article Démocrate : "Une défaite qui sonne une régénération !"

SPN Vernon – CGO Bihorel : 71-85

Une défaite qui sonne comme une régénération  !

Le SPN Vernon Basketball recevait pour le compte de la 15ème journée le quatrième au classement général, nos presque voisins de Bihorel. Face à une équipe aussi solide qu’expérimentée, les Vernonnais ont tenté de faire face.

L’équipe 1 du SPN Basket, qui est affaiblie par les départs et les blessures, est compensée par deux juniors issus du club. Néanmoins, l’équipe a défendu avec honneur les couleurs du basket vernonnais. Après un démarrage catastrophique, les joueurs se reprennent et terminent le premier quart-temps avec seulement 4 points de retard (21-25). Malgré un secteur intérieur affaibli, Vernon s’accroche par des tirs bonifiés réussis. Bihorel accentue la pression sans pour autant bousculer les locaux. Gilbert Gyamfi multiplie les exploits donnant à l’ensemble du groupe une volonté à toute épreuve. La mi-temps se termine par un écart un peu plus conséquent mas qui reste tout de même modeste (40-49).

De retour des vestiaires, Vernon ne cède rien malgré le handicap lié à l’accumulation des fautes des intérieurs. Le troisième quart-temps se solde par une égalité presque parfaite (20-21) mais l’écart est fait et Bihorel entame le dernier quart-temps avec 10 points d’avance (60-70). C’est donc tout naturellement que Vernon s’incline sur le score de 71 à 85.

Malgré ce nouvel échec, Jean-Philippe Tailleman doit penser que cette rencontre marque la fin d’un cycle, la fin d’un cauchemar. Une saison fondée sur du sable et les prémices d’une ossature bâtie dans la douleur. En effet, Issam, Claudio, Mathéo formés au club, Dimitri qui vient d’Etrepagny et Yanis qui a rejoint le club cette année sont en train de construire les fondations d’une équipe et le début d’une autre histoire pour la saison prochaine. Il serait naturel que d’autres les rejoignent.  

Legetøj og BørnetøjTurtle